La cryptomonnaie
Web & Technologie

Qu’est-ce que la cryptomonnaie ?

Ces dernières années, le développement numérique s’est introduit dans de nombreux secteurs et a considérablement bouleversé les habitudes et le quotidien de millions d’hommes. De même, le monde de l’économie, notamment le secteur monétaire a bénéficié de ces avancées technologiques. Vous avez sûrement entendu déjà parler des termes de monnaies virtuelles, ou encore plus fréquemment de bitcoins ou de cryptodevise sans pour autant percevoir leurs significations. En effet, la cryptomonnaie qui regroupe toutes ces notions, désigne une monnaie cryptée, virtuelle utilisée comme mode de paiements entre plusieurs utilisateurs. Le regain d’intérêt suite à la hausse des valeurs de ces monnaies et la curiosité ont poussé bon nombre d’internautes à se renseigner à son sujet, mais les termes très techniques utilisés lors des explications, ont très vite repoussé plus d’un. Désormais, le monde de la monnaie cryptographique n’aura plus de secrets pour vous à la lecture de ces quelques lignes.

La cryptomonnaie, encore plus simplement ?

Tout d’abord, les cryptodevises sont des actifs virtuels et immatériels différents de la monnaie légale, utilisée pour effectuer des transactions au niveau des marchés qui le reconnaissent et l’acceptent comme mode de paiement. Sans constitution physique, il est impossible de toucher ces actifs comme on le ferait avec des billets de banque ou des chèques ; leur seul support étant électronique. Cependant, il est bien possible de les utiliser grâce à un réseau informatique décentralisé de pair à pair appelé blockchain. Ça fait du coup trop d’informations à capter pour un début. Abordons donc le sujet sous un angle plus simple.

Traditionnellement, l’argent que nous utilisons est géré et régulé par les banques qui par la même occasion s’octroient quelques libertés. Lors d’une transaction entre deux particuliers, la banque joue le rôle d’intermédiaire en enregistrant les données relatives à l’échange et en déduisant une commission. Avec la monnaie cryptographique, l’intermédiaire est relativement supprimé et du coup la commission elle aussi. Les transactions ne sont rendues possibles que par un réseau décentralisé basé sur le principe d’une base de données en chaîne de blocs. Cette fameuse blockchain est en fait une base de données, une sorte de grand registre libre de consultation où la validation de chaque transaction suit un processus d’authentification complexe où interviennent plusieurs membres volontaires. Ce système assure une sécurité à toute épreuve aux transactions. Un cryptoactif se résume donc en une écriture monétaire électronique sur un ordinateur dont la modification suite à un mouvement entre particuliers est régie par un ensemble d’étapes qui permet d’exclure les banques tout en assurant une sécurité infaillible.

Les avantages de cette monnaie

La cryptomonnaie a aujourd’hui trois grands atouts : l’anonymat, la sécurité et la gratuité. En fait, la simple possibilité de faire abstraction des établissements bancaires lors des échanges permet de réaliser des transactions incognitos. C’est aussi pour cette raison, qu’elle est aussi très mal perçue, car elle peut aussi être détournée pour réaliser des opérations de blanchiment d’argent, ou à d’autres fins illégales. Par suite, la gratuité et la sécurité de la monnaie proviennent aussi du fait que les intermédiaires sont supprimés et que le cryptage des données est maximal pour empêcher leur exploitation par des intrus. Aujourd’hui, un large réseau se développe au tour de cette monnaie, ce qui agrandit ces possibilités. Justement, sa valeur fluctue grâce à la confiance que lui accordent de plus en plus d’utilisateurs. Vous pouvez en acquérir, en vendre et l’échanger contre des devises légales. Vous aurez le choix parmi les nombreuses présentes sur le marché : bitcoin, ethereum, litecoin, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *