Autres sujets

Quel e-liquide choisir ?

Face à la hausse constante et évolutive du paquet de cigarettes, vous êtes de plus en plus de fumeurs à vous tourner vers la cigarette électronique. L’occasion de changer vos habitudes et de faciliter une transition progressive vers l’arrêt du tabac. La cigarette électronique étant alors l’une des alternatives possibles au tabac. L’opportunité de conserver le geste et de doser le taux en nicotine. Moins encombrante qu’un paquet de cigarettes, l’odeur de tabac froid en moins, la cigarette électronique se charge avec un e-liquide. Ce petit flacon de 10 ml de liquide représente à peu près l’équivalent d’une centaine de cigarettes électroniques se choisi avec soin.

Les critères de choix pour l’e-liquide

Un e-liquide est un liquide plus ou moins visqueux. La plupart du temps il est aromatisé et contient ou non de la nicotine. Et pour en savoir plus sur le e-liquide, gros plan sur ses composants.

La composition des liquides

Les liquides pour cigarettes électroniques sont composés de : propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes. Il peut également y avoir de la nicotine, de l’eau et de l’alcool.

Le Propylène Glycol (PG) est un produit largement répandu dans l’industrie agroalimentaire comme émulsifiant dans les sauces, les assaisonnements, mais il sert également dans le secteur de la cosmétique. Dans le cas présent, c’est un conducteur d’arômes. Plus précisément, il rehausse le goût, les saveurs ce qui rend l’e-liquide plus fluide. La sensation de « hit » dans la gorge existe donc de par la présence de PG dans l’e-liquide.

La Glycérine Végétale (VG) est un liquide transparent, visqueux, incolore, inodore, non toxique et au goût plutôt sucré. On le retrouve dans les savons, les sirops notamment. Dans le cadre des e-liquides, la GV permet alors de produire une vapeur dense et abondante. On dit alors que la vapeur est « ronde ».

Les arômes qui peuvent être naturels et/ou de synthèse apportent de la saveur à l’e-liquide. « Fruitées », « gourmandes », « mentholées » ou encore « tabac », il existe une multitude de saveurs.

La nicotine pure, elle est alors sous forme liquide et n’en reste pas moins addictive à l’image de la nicotine contenue dans une cigarette classique. Le dosage en nicotine dans un e-liquide est compris entre 0 mg/ml et 18 mg/ml.

L’eau si elle est présente dans l’e-liquide, l’est sous forme déminéralisée. Sa présence permet de fluidifier l’e-liquide. Dès lors, sa présence l’est lorsque la concentration de Glycérine Végétale est importante.

L’alcool tout comme l’eau et la nicotine, l’alcool n’est pas forcément présent. S’il l’est, il s’agit en général de l’alcool éthylique qui sert à fluidifier l’e-liquide mais aussi à rehausser le goût et à favoriser le hit.

Le ratio PG /GV

Les deux principaux composants d’e-liquides le sont en quantité variable. Le Propylène Glycol (PG) et la Glycérine Végétale (VG) forment ce que l’on appelle « la base » d’un e-liquide. Et, par habitude, on cite en premier le PG. Les principaux ratios que l’on peut trouver sont les suivants : 80/20, 70/30, 50/50, 30/70, 20/80 voire 100 % de Glycérine Végétale. La majorité des liquides possédant un ratio 70/30, 50/50 voire 20/80. 70/30 est la base que l’on retrouve le plus communément. Celle que les débutants et les amateurs de « tabac » préfèrent, car elle permet une excellente restitution des saveurs. Le ratio 50/50 offre un bon rapport entre les deux bases. Le hit est satisfaisant, les arômes sont bien présents, la vapeur est généreuse. Si vous optez pour des e-liquides plus gourmands, vous profiterez d’une rondeur plus soutenue et d’un goût plus sucré avec un mélange 20 PG/80 VG. Quoi qu’il en soit, plus le taux de PG est important, plus les saveurs seront prononcées et plus l’accroche en gorge le sera aussi.

Le taux de nicotine

Le choix du dosage de nicotine dépend de la marque de cigarette que vous consommez habituellement, de votre consommation journalière de cigarettes classiques, du type de matériel employé pour vapoter, du type de e-liquide, mais aussi des ressentis souhaités lors du passage de la vapeur dans la gorge. En fonction de tous ces paramètres, un dosage est plus préconisé qu’un autre.

En règle générale, le plus gros dosage en nicotine compris entre 16 et 18 mg/ml est plus adapté aux gros fumeurs de cigarettes fortes, la consommation de cigarettes excède en général la vingtaine de cigarettes. Le dosage qui se situe entre 10 et 12 mg/ml convient aux fumeurs de cigarettes fortes ou normales, en général le fumeur est entre dix et vingt cigarettes par jour. Fumant une dizaine de cigarettes par jour, l’idéal est de débuter par un dosage situé aux alentours de 6 mg/ml. Les fumeurs occasionnels pourront quant à eux opter pour un dosage en 3 mg/ml de nicotine.

L’important étant de ne pas surdoser le taux de nicotine et de réduire progressivement ce taux bien entendu, et ce, jusqu’à l’arrêt définitif.

La saveur

Comme vu précédemment, il existe cinq grandes familles d’e-liquides : les « tabacs », les « fruitées », les « gourmandes », les « mentholées » et les « boissons ».

Les saveurs « tabac » se rapprochent le plus de la cigarette classique. On trouve alors Ie ‘classic blond’, le ‘tabac brun’, le ‘tabac à pipe’, mais aussi d’autres saveurs mélangées comme le ‘classic gourmand’ avec du caramel ou encore le ‘classic mentholé’ avec de la menthe par exemple.

Les saveurs fruitées sont la gamme la plus large. Et, comme son nom l’indique, l’e-liquide est à base de saveurs de fruits : fruits rouges, mûres, framboises, fraises, citron, pamplemousse, orange, fruit tropical, melon, pastèque, banane, ananas, mangue, goyave, fruit de la passion notamment.

Les saveurs « gourmandes » sont originales. Elles rappellent le goût de friandises, de gâteaux, de sucreries à l’image de la ‘crème vanille’, du ‘donut’, du ‘bubble-gum’, du ‘marshmallow’ ou encore du ‘popcorn’ ou de la ‘pomme d’amour’ notamment.

Les saveurs « mentholées ». Qu’il s’agisse de ‘menthe chlorophylle’, de ‘menthe fraîche’ ou ‘glaciale’, de ‘pin’ ou d’eucalyptus’, les saveurs rappellent celles des cigarettes au menthol avec plus ou moins d’intensité et de fraîcheur.

Les saveurs « boissons ». À l’image des saveurs gourmandes, ces e-liquides sont dérivés quant à eux de cocktails. ‘Pina colada’, le ‘mojito’, le ‘thé saveur menthe’ ou encore la célèbre boisson pétillante au cola parmi tant d’autres, les e-liquides reproduisent fidèlement le goût de certaines boissons bien connues.

Pour finir, si vapoter est une pratique qui tend à se démocratiser et s’avère utile en parallèle de mesures prises pour envisager le sevrage tabagique, il n’en reste pas moins, qu’il n’est pas possible de vapoter n’importe où. À l’image de la cigarette classique, de nombreux lieux sont interdits à la vapote.

Crédit Photo :https://www.flickr.com/photos/157551927@N08/25143234568/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *