Yves saint Laurent
Art & Culture

Petite biographie de Yves Saint Laurent

Surnommé le grand couturier en France, il est un créateur exceptionnel de la mode française. Il est cité aux côtés des grands designers et couturiers tels que Christian Dior et Coco Chanel.

Toute une vie de mode

Yves Saint Laurent a vu le jour le 1er août 1936 en Algérie plus précisément à Oran. Il y a vécu pendant des années en compagnie de ses parents. Après avoir décroché son baccalauréat, il suit des enseignements de dessins à la Chambre syndicale de la couture de Paris. Il débarque à Paris au cours de l’année 1955 et sa carrière se précise après sa rencontre avec Michel de Brunhoff. Compte tenu de ses talents hors pair, il le prend à Christian Dior. Ce dernier le prend sous ses ailes comme un assistant alors qu’il n’avait que 19 ans. Son mentor décède tragiquement juste deux années après le début de leur collaboration. Il fonde dès le début de 1960 avec l’aide de son Pierre Bergé, son ami, sa propre société de couture. Cette entreprise porte d’ailleurs son nom et enregistre un succès fulgurant. Durant les 47 années de sa carrière, il a mis sur le marché des vêtements exceptionnels qui ont jalonné le parcours de la mode. Au cours de l’année 2002, il met fin à sa carrière. Il succombe à une maladie le 1er juin de l’année 2008 dans la ville de Paris en laissant derrière un palmarès immense.

Un travail acharné et méthodique

Les créations de Yves Saint Laurent sont restées des années durant sous les feux des projecteurs et ont inspiré un grand nombre de couturiers et de designers. Au cours de l’année 1965, il crée la robe Mondrian. Cette robe droite et courte a été la source d’inspiration des œuvres de l’artiste néerlandais, Piet Mondrian. Pour le bonheur des femmes, en 1966, il crée le smoking féminin. L’année 1967 a été marquée par l’apparition de la saharienne et le tailleur pantalon. Il réalise un travail de pur génie en détournant le costume de chasse pour réaliser une belle tenue de ville. Dans ses créations, il s’inspire généralement des formes et des motifs africains. Il a été d’ailleurs le tout premier couturier ayant faire référence à des cultures exotiques telles que japonaise, russe, espagnole et particulièrement marocaine. Cela a influencé des années durant la mode hippie. Pour réaliser des vêtements de femme, il s’inspire des tenues dédiées aux hommes. Cette tendance a facilité la libération de la gent féminine. Il met en avant le port du pantalon par les femmes dans toutes ses collections à l’endroit du public féminin. Ses robes ont rendu hommage à des artistes peintres tels que Vincent Van Gogh, Henri Matisse et Pablo Picasso. Ses abordables créations sont accessibles à tous dans les boutiques Rive gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *