Maison / Immobilier

Immobilier : Dans quelle ville investir?

L’immobilier est un investissement sûr doté d’un taux de rentabilité moyen de 10,1% par an. Cette proportion peut néanmoins varier en fonction des villes où les investisseurs ont réalisé leurs placements. Dans quelle ville débuter son placement immobilier?

Critères de sélection d’une ville pour un investissement immobilier

Pour évaluer la rentabilité d’un investissement au sein d’une ville, il est possible de se référer aux données de l’Insee. Les statistiques sur le taux d’occupation des logements, le prix de l’immobilier, la répartition du parc immobilier, les revenus des ménages et le profil sociologique des habitants sont des informations permettant d’avoir une idée de la demande locative au sein d’une zone précise.

La demande locative dépend également du solde démographique, de l’augmentation de la population et de l’attractivité de la région. Si la ville enregistre un bon nombre d’arrivées chaque année, elle nécessitera de facto plus de logements. Dans le cas où le pourcentage de logements vides est élevé (taux de vacance), mieux vaut réfléchir à deux fois avant d’investir dans le locatif. Bon à savoir : Dans les zones où le pourcentage de logements sociaux dépasse les 30%, le taux de vacance est toujours très important.

Où réaliser un placement immobilier?

Si l’on se réfère au solde migratoire, Bordeaux, Nantes, Montpellier et Toulouse figurent parmi les villes avec une forte attractivité. Étant donné que la population augmente beaucoup dans ces villes, la demande en logements est plus élevée : ce qui accroît aussi le prix des loyers. 

Paris, quant à elle, reste une ville rentable en matière d’investissement locatif, car les revenus sont 2 fois plus élevés que dans d’autres villes comme Marseille ou Lille. Au sein de la capitale, il y a un risque d’impayé plus faible que partout ailleurs.

Investir dans des villes où il y a beaucoup d’universités, donc d’étudiants peut être également intéressant. C’est le cas de Montpellier, de Rennes et de Toulouse. Bien que l’on peut trouver facilement des locataires dans ces zones estudiantines, il faut savoir que les étudiants sont de passage dans ces villes. Il est donc difficile de « doper » les prix à long terme. 

Enfin, selon l’étude de la CHDP de 2014, les villes où les investissements immobiliers sont rentables sont Lyon, Bordeaux, Nantes et Strasbourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *