Environnement

Gazon naturel ou synthétique ? Faites votre choix

Lorsque vous pensez à l’aménagement de votre extérieur, de nombreuses questions peuvent surgir. Actuellement la bataille entre le gazon naturel et le gazon synthétique est assez présente quand on entrevoit l’aménagement de jardins. S’il est vrai que les deux servent assez bien de base, il n’en demeure pas moins que chacun présente des avantages que l’autre n’a pas forcément. Ainsi, nous allons émettre des arguments qui pourront vous permettre de faire un choix convenable entre le gazon naturel et le gazon synthétique.

Faire un choix judicieux pour son extérieur

Contrairement à ce qu’il peut paraître, il n’est pas si évident que ça de choisir entre le gazon naturel et le gazon synthétique. Néanmoins, vous trouverez des éclaircissements sur ce petit blog qui vient de sortir. Après avoir décrit chacun des gazons, nous procéderons par analyse pour vous aider à choisir.

Le gazon naturel

Le gazon naturel est la forme la plus ancienne de revêtement de jardin. Pour obtenir une pelouse naturelle, vous pouvez soit effectuer des semailles, soit choisir la mise en place de rouleaux de gazon. Une fois que le gazon naturel est posé, vous devez pratiquer du désherbage, du drainage, du labour, mais aussi changer de terre pour un bon épanouissement de l’herbe.

Le gazon synthétique

Le gazon synthétique est une imitation du gazon naturel qui joue tout aussi bien le rôle de revêtement de sol. Le gazon synthétique peut être enlevé et posé ailleurs sans problème, vous n’avez donc pas de soucis à vous faire en cas de déménagement. Il est très résistant et supporte bien les intempéries.

Avantages et inconvénients des gazons naturel et synthétique

Comme nous l’avons annoncé plus haut, les deux gazons ont chacun des avantages et des inconvénients. En termes de frais d’achat, de manière de poser ou encore d’entretien, le gazon naturel est différent du gazon synthétique. Pour semer un gazon naturel, vous avez besoin d’une importante préparation. Vous devez déjà vous rassurer du fait que votre sol est fertile, ensuite vous devez procéder à l’ensemencement du sol. Par la suite, il est nécessaire de veiller à la régularité de la répartition des graines, vous devez également les protéger des insectes, des rongeurs, des taupes, des oiseaux, etc. Vous devez compter deux à deux mois et demi de protection pour que les jeunes plants cessent d’être fragiles.

Par ailleurs, le gazon artificiel demande aussi une préparation du sol, seulement cette préparation n’a pas besoin d’être renouvelée. Vous pouvez effectuer la pose de votre gazon synthétique une fois que vous avez débarrassé le sol des herbes, bosses, cailloux, etc. Quand votre gazon est posé, il ne nécessite pas d’entretien particulier. Vous pouvez donc vous limiter à un dépoussiérage de temps en temps. D’autre part, le gazon synthétique revient moins cher en termes d’investissement sur le long terme. Les frais d’entretien sont moindres comparé à ceux d’un gazon naturel. De plus, le gazon synthétique reste vert et frais durant toute l’année, peu importe les saisons. Toutefois, vous vous en lasserez rapidement si vous êtes un inconditionnel de jardinage. Au final, le choix entre le gazon naturel et le gazon synthétique se fait vraiment en fonction de ses besoins et de ses convenances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *