Maison / Immobilier

Est-il possible de traiter l’humidité dans la cave ?

Malheureusement, certaines zones dans les maisons sont propices au développement des moisissures, c’est le cas de la salle de bain, de la cave et même des toilettes, voire de la cuisine. Toutefois, lorsque les fuites d’air sont conséquentes au même titre que les fissures, il n’est pas surprenant que ces champignons se développent dans toutes les pièces de la demeure. L’humidité dans cette cave peut également se propager très rapidement lorsque les traitements adaptés ne sont pas pris en compte. Certains ont tendance à adopter de la peinture spécifique, mais elle ne porte généralement pas ses fruits, la meilleure solution concerne un professionnel.

La cave est la zone la plus propice

Si une seule pièce dans la maison doit être impactée par l’humidité, il y a de grandes chances pour que la cave soit ciblée. En effet, les fondations sont proches, cette zone est souvent enterrée et il y a des fissures, le chauffage est également absent au même titre que la ventilation. Les champignons et autres moisissures peuvent donc se développer à une vitesse très élevée et si vous n’envisagez pas un traitement dans les plus brefs délais, il faut noter que les conséquences peuvent être conséquentes. En effet, vous n’êtes pas à l’abri de problèmes respiratoires ou encore d’asthme et même d’eczéma. Pour les personnes les plus fragiles comme les seniors et les enfants, les dégâts sont souvent considérables.

Détectez les différents signes concernant l’humidité

Avant de vous focaliser sur les traitements à choisir et ceux à délaisser, il est préférable de vous attarder sur les techniques pour identifier réellement l’humidité. En effet, il y a certains signes qui ne trompent pas, vous avez donc des papiers qui sont « mous », les cartons peuvent s’éventrer très rapidement, les matériaux sont susceptibles de rouiller et tous les revêtements des murs et des sols perdent de leur superbe. Vous n’êtes donc pas à l’abri d’une détérioration du ciment, du plâtre et même de la brique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *