Famille & Bien-être

Divorcez rapidement et sans contraintes

Depuis presque un an déjà, des mesures ont été prises pour simplifier les divorces. Les activités notariales et juridiques sont directement impactées par ces nouvelles réformes car les avocats et les notaires doivent désormais prononcer un divorce dans un délai plus court. De ce fait, les problèmes liés au divorce, sont considérablement réduits, voire disparus, ce qui facilite grandement la séparation. 

Obtenez l'assistance d'un avocat grâce à une aide

Il est possible pour certaines personnes d'obtenir l'aide juridictionnelle totale ou partielle, et ainsi, avoir le droit de bénéficier de l'assistance d'un avocat gratuitement ou à tarif attractif. Ce dernier pourra vous guider dans vos démarches, multiples, afin que votre divorce soit rapide, et qu'il se passe au mieux.

Ce divorce « innovant » est beaucoup plus rapide et plus économique que le divorce classique. Grâce à Internet, vous pouvez effectuer une procédure en ligne, qui vous permettra de divorcer en un tournemain et cela, sans avoir besoin de vous ruiner. 

Un divorce rapide et efficace

Désormais, le délai pour divorcer passe d'un mois, contre 8 à 12 mois, auparavant. Cela n'est pas négligeable, surtout lorsque vous souhaitez divorcer rapidement pour telles ou telles raisons. Le notaire devra vérifier les clauses nécessaires à la convention du divorce, et devra respecter un délai de 15 jours entre votre projet de contrat et sa signature.

De nos jours, divorcer, est devenu un acte banal aux yeux de la loi. Il vous fera profiter d'une réduction de tarifs, qui est à prendre en compte, bien évidemment. Les deux parties devront obligatoirement demander l'assistance d'un avocat spécialisé dans le domaine du divorce pour obtenir le respect du partage des biens. 

Les enfants doivent rester en dehors de votre divorce

Si des conflits apparaissent lors du divorce, les experts pourront intervenir de manière efficace afin d'éviter les différends entre les ex-époux. Des problèmes d'ordre financiers peuvent surgir à tout moment, c'est pourquoi il faudra effectuer une désolidarisation du compte joint afin que les parties adversaires ne puissent pas entamer d'opérations bancaires, dans le dos de l'autre.

Les enfants sont un véritable souci généralement dans les divorces, alors mieux vaut qu'ils ne soient pas pris à partie lors de discordes. Pour les épargner, il faut éviter certaines situations ombrageuses pendant leur présence, comme par exemple dire du mal de son ex-époux (se). 

D'ailleurs, selon leur âge, les enfants peuvent être entendus par le juge afin de mieux satisfaire leurs désirs, et s'ils le veulent, choisir le parent chez qui, ils souhaitent habiter. Il ne faut pas oublier que les enfants ne sont pas la cause de votre divorce, alors ils ne doivent pas être témoins de vos disputes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *