Famille & Bien-être

Divorcer en bonne entente

Aujourd'hui il n'est plus rare de séparer, même si l'on a vécu ensemble pendant un certain nombre d'années, que l'on a conçu des enfants et fondé une famille. De nombreux couples d'adultes prennent conscience que leur mésentente quotidienne serait parfois plus nuisible à leur cellule familiale qu'une séparation. En effet pourquoi vivre dans la même maison et tout partager quand on sait que malgré l'envie et les efforts consentis par la femme comme par l'homme, il reste trop de choses qui les séparent ? C'est donc souvent plus sain pour tout le monde de se décider à ne plus vivre sous le même toit. Les enfants, eux, s'ils ne comprennent pas toujours les motivations de leurs parents, sentent tout de même assez vite qu'il vaut mieux un papa serein et une maman détendue que deux adultes qui se chamaillent en permanence.

Divorce simple à l'amiable

Contrairement à l'imagerie d'Epinal concernant le couple qui se déchire, il en existe beaucoup qui se décident à mettre fin à leur relation après une discussion sérieuse et réfléchie. Deux êtres qui se connaissent bien comme un couple marié ont a priori les moyens de se poser autour d'une table et d'aborder ce sujet délicat du divorce, en toute quiétude. Si l'envie vient des deux personnes, qui ont compris que leur mariage était un échec mais que celui-ci n'est ni définitif ni rédhibitoire, ont tout à gagner à en discuter pour trouver une solution. Le divorce le mieux pensé et le mieux organisé ne sera une contrainte pour aucun des deux, qui pourront même compter l'un sur l'autre, comme de vieux amis, pour organiser les étapes suivantes tout en gérant la situation avec les proches, amis et famille, qui se trouveront toujours déroutés par un divorce.

Organisation après le divorce

D'abord il faut tomber d'accord sur les tours de garde des enfants, quand on en a. Une fois encore si on le fait en prenant soin de ne pas être ni dans la revendication ni dans le dénis de ses erreurs, on avancera vite et la mise en place de la garde s'en trouvera simplifiée : chaque enfant sera donc reçu par un parent radieux, lorsqu'à son tour il l'accueillera chez elle ou chez lui. Si l'on a acheté ensemble un bien immobilier pour défiscaliser, ce qui arrive souvent après un mariage, on trouvera des conseillers bancaires qui puissent aider à prendre des décisions : vaut-il mieux vendre ou bien garder ce bien en en partageant l'usufruit ou les fruits ? Vaut-il mieux tout séparer clairement ou bien volontairement garder des propriétés communes ?… En bref si un divorce peut être simple à organiser, il faut tout de même penser à un certain nombre de paramètres et leur consacrer du temps et de l'énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *