Business

Devenir contrôleur de gestion : Quelles études ? Quelles débouchées ?

Présent dans presque tous les secteurs, le contrôleur de gestion intervient dans le domaine de l’immobilier, de la banque et des assurances. Communément nommée responsable de la gestion et de la planification, cette personne a pour rôle de s’occuper du budget de l’entreprise en le contrôlant et en offrant plusieurs stratégies. Mais, comment peut-on devenir un contrôleur de gestion ?

Contrôleur de gestion, de quel métier s’agit-il ?

Avant d’être un contrôleur de gestion, il est d’abord un excellent analyste sur le plan financier et économique. Ayant un contrôle en permanence sur le budget de l’entreprise, cette personne possède une place importante. L’une des principales missions du contrôleur est de mettre en place diverses stratégies en s’appuyant sur les audits, les bilans budgétaires et la collecte d’informations sur l’entreprise et ses concurrents.

On peut dire que cette personne occupe plusieurs fonctions dans une même entité. Elle se charge de la comptabilité et de l’informatique tout en disposant d’une parfaite relation avec la direction générale, financière et administrative. En effet, c’est l’interlocuteur désigné pour informer la direction sur l’état financé de la société. Ainsi, le contrôleur doit avoir des compétences en informatique et surtout concernant les logiciels de gestion. De plus, il devra être en mesure d’élaborer un reporting octroyé à ses supérieurs. Pour ce faire, il va commencer par créer des indicateurs d’activité et des tableaux de bord, que ce soit à court ou à long terme. Sa principale mission sera donc de promouvoir la performance de l’entité afin d’améliorer les résultats.

Devenir contrôleur de gestion, quelles études privilégiées ?

Pour devenir un contrôleur de gestion, il existe deux routes à suivre, soit en utilisant un BTS, soit un master. En revanche, ces différents types de formation n’engagent pas une entreprise à embaucher une personne dans ce poste dès qu’elle a reçu ses diplômes.

Contrôleur de gestion grâce à un BTS

Parfois, ce sont les candidats titulaires d’un BTS comptabilité gestion ou DUT gestion des entreprises et administrations que les sociétés privilégient pour le poste de contrôleur de gestion. Toutefois, cela n’empêche pas les étudiants de suivre une formation à ce niveau.

Avoir un master et devenir contrôleur de gestion

Les longues études, dont les personnes ont eu recours, sont généralement demandés dans ce secteur. Pour devenir contrôleur de gestion avec un bac+5, les diplômes requis sont :

  • un master sur la comptabilité-contrôle-audit ;
  • un master 2 en système d’information et contrôle de gestion ;
  • un master 2 en contrôleur de gestion ;
  • un master 2 en finance et en contrôle de gestion ;
  • un diplôme de comptabilité et gestion ou DCG.

Il faut préciser que la personne qui veut réaliser la formation devra avoir l’un de ces diplômes.

Quels sont les secteurs d’activité occupée par le contrôleur de gestion ?

Comme il a été évoqué auparavant, le contrôleur de gestion intervient dans la plupart des services de la société, que ce soit les PME ou les grandes firmes. Il sera amené à travailler au sein de la direction marketing, commerciale, les ressources humaines ou les systèmes d’information. Souvent, les tâches du contrôleur ne s’arrêtent pas à son entreprise et il devra se déplacer dans plusieurs filiales afin de réaliser des audits. Par conséquent, il va côtoyer de hauts responsables des entreprises concurrentes comme les directeurs administratifs et financiers, voire le directeur général. Il faut préciser que les tâches dont le contrôleur de gestion s’occupe vont dépendre de la taille de la société qui l’embauche.

Les débouchés en matière de contrôle de gestion

Une personne qui a suivi une formation pour devenir contrôleur de gestion sera en charge de nombreuses tâches. Pour commencer, elle peut intégrer un cabinet d’expert-comptable ou d’audit et rejoindre le service comptable. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le diplômé a le droit de passer les concours et devenir fonctionnaire public. Dans la mesure où l’on possède un niveau plus élevé, on peut postuler pour être enseignant-chercheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *