Business

Comment les médiathèques réussissent-elles leurs expositions culturelles ?

Avec la généralisation des outils numériques, la fréquentation des médiathèques et des bibliothèques est en chute libre. Face à cette désaffection, de nombreuses communes ont aggravé le phénomène en réduisant, parfois drastiquement, les horaires d’ouverture. Pour justifier leur place dans la cité et leur part du budget municipal, ces structures culturelles ont besoin d’affirmer leur importance et de créer l’événement afin d’augmenter la part de la population qu’elles touchent. Pour ce faire, l’une des manifestations les plus efficaces pour attirer certaines populations cibles est très certainement l’exposition.

Véritables piliers de l’action culturelle, les expositions sont des manifestations indispensables pour mettre en valeur le fond documentaire des médiathèques, réitérer leur enracinement local ou régional et générer un flux de personnes dans leurs locaux susceptibles d’être intéressés par leur offre de service. Moins coûteuse en temps et en ressources à monter qu’un festival ou une représentation, elles permettent d’occuper le devant de la scène culturelle locale pendant de nombreuses semaines.

Pour faire face aux contraintes budgétaires croissantes de leur municipalité, les médiathèques ou les bibliothèques se doivent de déployer des trésors d’imagination et d’expertise pour organiser à moindre frais des événements aussi passionnants que ceux achetés auparavant sur-mesure. Voici comment les médiathèques organisent leurs expositions culturelles réussies en 2019.

Choisir un sujet qui met en valeur son fond bibliothécaire

Les expositions en bibliothèque peuvent prendre différentes formes. De l’exposition événement à l’exposition documentaire de nature pédagogique, le choix du type de sujet va influer directement sur l’audience qui se rendra en médiathèque pour la découvrir.

Pour bien choisir son sujet, il est dès lors indispensable de déterminer le public cible que l’on souhaite attirer. Une thématique sur les bandes dessinées, les mangas ou les comics attirera ainsi une assistance jeune tandis qu’une exposition sur la littérature russe risque d’intéresser une population plus mature.

Mettre en avant un parcours initiatique

Pour structurer votre exposition et mettre en avant vos pièces maîtresses, il est indispensable d’avoir un fil conducteur qui va guider le visiteur d’une façon structurée au travers des différents tableaux de votre événement. Les structures qui possèdent leurs propres curateurs réalisent cela en interne tandis que les médiathèques moins imposantes vont se tourner vers les offres sur le marché qui traitent de leur sujet. Il existe des expositions culturelles proposées en location sur une multitude de sujets.

Promouvoir efficacement son exposition

Le secteur de l’Art et de la culture institutionnel dispose de nombreux relais médiatiques gratuits à forte portée. Ses acteurs ont, non seulement, accès aux moyens de communication municipaux traditionnels que sont les affiches, les panneaux électroniques ou les périodiques de la collectivité, mais aussi aux différents médias locaux qu’il s’agisse de la presse locale, des radios locales ou des city guides numériques.

Pour optimiser les outils de promotion à leur disposition, les curateurs des expositions se doivent toutefois d’adopter une approche structurée. Selon la thématique de l’événement, les stratégies de promotion vont différer. Il existe toutefois différents dispositifs efficaces pour la construction de la visibilité d’un événement culturel. En associant les différentes démarches complémentaires, il est possible de créer une dynamique qui va considérablement impacter la fréquentation de l’exposition et, ainsi, contribuer à sa réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *