Business

Choisir la mutuelle pour ses collaborateurs

Depuis 2016, la loi ANI permet à tous les salariés d'une entreprise de bénéficier d'une complémentaire santé via leur employeur. La mutuelle est alors prise en charge dans les frais de la société, et favorise l'accès aux soins des salariés. C'est une mesure qui permet à tous les collaborateurs de bénéficier d'une couverture complémentaire à celle de la sécurité sociale. 

Les réseaux des professionnels 

Les professionnels de santé sont pour la plupart organisés en réseau, dont le Sévéane, qui se spécialise dans le service de proximité. Cette structuration permet de les rassembler afin d'organiser des négociations tarifaires, mais aussi d'homogénéiser les procédures. En effet, grâce à la mise en commun de leurs modes de fonctionnement, les professionnels de santé peuvent notamment mieux gérer le tiers payant. Les remboursements en optique, dentaire, et audioprothésistes se font plus facilement. 

Les impacts du choix de la mutuelle pour un salarié

Lors de la négociation du salaire, le niveau de garantie de la mutuelle fournie par l'employeur fait partie des arguments. En effet, il s'agit d'un facteur d'autant plus important lorsque le collaborateur dispose d'une famille ou de frais de santé particuliers. Grâce à une couverture santé adaptée et avantageuse, l'entreprise participe au bien-être au travail. Le remboursement des soins permet de favoriser la santé physique, mais aussi psychique. 

Travailleur indépendant, puis-je bénéficier d'une mutuelle ? 

Les TNS, travailleurs non-salariés, peuvent tout à fait souscrire à une assurance santé complémentaire. Elle n'est pas obligatoire, comme c'est le cas pour les salariés et assimilés salariés. Il convient alors de se diriger vers une offre de mutuelle personnelle. Les TNS ont cependant l'avantage de pouvoir pendre en charge l'adhésion à la complémentaire par l'entreprise. C'est un avantage fiscal, qui permet  souvent de souscrire à des garanties plus importantes que ce que l'on aurait fait s'il n'existait pas. Renseignez-vous alors sur le dispositif Madelin auprès de votre expert-comptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *