Art & Culture

Cérémonie des Oscars 2018 : ce qu’il faut retenir

La 90ème cérémonie des Oscars s’est tenue le dimanche 4 mars 2018 au théâtre Dolby de Los Angeles. Cette grande soirée du cinéma a permis de récompenser les grandes stars du cinéma moderne. Le point.

Les vainqueurs

Cette fois, l’attention du jury s’est portée sur « La forme de l’eau » qui raconte la romance entre une scientifique muette et un reptile captif. Guillermo Del Toro déclare qu’ayant vécu en Mexique, il ne lui ait jamais venu à l’idée de gagner un tel prix. Le réalisateur de 53 ans encourage alors les jeunes à privilégier le genre fantastique pour narrer le monde actuel. Ce film a également permis au compositeur Alexandre Desplat de gagner son 2ème Oscar. Au total, « La forme de l’eau » remporte 4 prix. Cette soirée a été également marquée par la nomination de Sam Rockwell comme meilleur second rôle chez les hommes et de Frances McDormand, comme meilleure actrice féminine grâce « 3 Billboards, Les panneaux de la vengeance ». Cette dernière a joué le rôle d’une mère contrarié par une enquête infructueuse sur l’assassinat de sa fille.

Les grands perdants

Mais la cérémonie des Oscars ne fait pas que des heureux, chaque année, de grandes figures, repartent bredouillent. Cette fois, Jessica Chastain, qui a joué le rôle de la reine du poker Molly Bloom dans le film « Le Grand Jeu » n’a pas pu trouver sa place parmi les sélectionnées. Pourtant, la critique l’a saluée, sans compter sa nomination aux Golden Globes. Malgré les quatre nominations de « Call Me By Your Name », Armie Hammer, quant à lui, a été exclu de la catégorie du meilleur second rôle masculin. Cette soirée a également été marquée par le cas de James Franco qui deux jours avant la fin des votes a été accusé de harcèlement sexuel. Pourtant, il était parmi les favoris grâce à son succès au Golden Globe pour sa prestation dans The Room.

Une cérémonie sous le signe de l’égalité

Lors de son discours Frances McDormand a invité toutes les femmes présentes dans la salle à se lever en ajoutant « Nous avons des histoires à raconter et des projets qui ont besoin de financement ». Jimmy Kimmel, le réalisateur, quant à lui a incité les invités à donner l’exemple sur l’égalité des sexes au travail et sur la lutte contre le harcèlement. Cette cérémonie des oscars 2018 est effectivement le premier après les révélations sur le producteur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sur plusieurs femmes à savoir Salma Hayek et Gwyneth Paltrow. Ashley Judd se joint à Kimmel, et n’a pas manqué de s’exprimer en déclarant : « Nos voix se sont finalement élevées et jointes dans un chœur puissant pour dire « c’est terminé ». Lors de cette soirée, également, Guillermo del Toro a révélé son point de vue sur la politique anti-immigration de Donald Trump en avançant « Nous devons continuer à effacer les murs plutôt qu’à les rendre plus profonds ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *