Famille & Bien-être

Attention ça pique

Le soleil est là, les oiseaux chantent, les abeilles butinent nos fleurs et repartent chargées de pollen. Une vision idyllique de l’été, me direz-vous ? Mais profiter de la terrasse de sa maison peut vite devenir problématique face à d’autres insectes qui ont un comportement plus agressif.

Le frelon européen et asiatique

On est bien loin de la gentille Maya l’Abeille avec ces insectes. Bien que le plus compliqué soit encore d’identifier le frelon asiatique sans risquer la confrontation. Surtout, si vous vous approchez par mégarde de son nid, son instinct, lui dictera de vous attaquer encore et encore. Bien souvent perché en haut d’un arbre ou sous vos tuiles, il y a cependant environ 30 % de ceux-ci qui se retrouvent en basse altitude, à l’abri des regards et dont il vous est quasi impossible de prévenir sa découverte et donc d’anticiper le fait que les frelons se sentent menacés par votre présence. Dans une haie, sous un couvercle de regard d’eaux, un coffret EDF/GDF, dans son abri de jardin, en remuant son compost. Les nids de frelons asiatiques s’installent de plus en plus en France comment se protéger efficacement contre eux vu les risques sur votre santé ou celle de vos proches ?

À savoir

Le venin injecté par un frelon est plus important que celui d’une guêpe, sa piqûre est aussi plus profonde et donc plus douloureuse. Attention notamment au risque d’allergie, une seule peut causer de graves dommages, surtout si elle est mal placée, elle peut entraîner un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique qui s’ils ne sont pas pris à temps peuvent mettre en danger votre vie. Comme les frelons asiatiques sont très agressifs, ils piquent toute menace potentielle entre 4 et 5 fois par insecte donc si vous êtes face à un essaim, un seul mot d’ordre : fuyez !

Le plus prudent est encore de prévenir tout problème en installant très tôt des pièges à frelons et utiliser des répulsifs pour les empêcher de s’installer et de prévoir un kit d’adrénaline pour un traitement d’urgence au choc anaphylactique en cas de piqûre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *