Investissement locatif
Maison / Immobilier

L’investissement locatif : ce qu’il faut savoir avant d’investir

Depuis 2014, avec la loi Pinel concernant un dispositif visant à réduire l’impôt sur le revenu et à relancer la construction, de plus en plus de particuliers (contribuables) optent pour l’investissement locatif. Ce dispositif concerne les logements neufs ou en état futur d’achèvement (VEFA) dans le but de le louer.
Les futurs propriétaires ont des démarches à suivre et certains critères sont à prendre en compte avant d’investir en loi Pinel. Suis-je en capacité de d’investir et où dois-je investir ? Telle est la question principale à se poser avant de se lancer dans un investissement locatif.

Acheter ma propriété au bon moment

Tout d’abord, investir selon la loi Pinel vous permet une réduction d’impôt sur le revenu de 12%, 18% et jusqu’à une réduction de 21%, en fonction de la durée de location.

Actuellement, il est très intéressant d’investir car les taux d’intérêt sont relativement bas, ce qui favorise donc la demande de prêts. Avec la loi Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 6 000€ par an.
A l’approche d’un départ en retraite, ce type d’investissement peut être une solution. Au vu d’une baisse des revenus, si vous investissez, vous percevrez le loyer de vos locataires et vous bénéficierez de votre baisse d’impôt.
Autre approche, celle de la famille. Contrairement à une assurance-vie, un bien immobilier peut être transmis à ses descendants, et ce librement. Il faut cependant penser à souscrire, avec le prêt immobilier, une assurance invalidité-décès. Par ailleurs, avec la loi Pinel, vous pouvez louer le logement acquis à l’un de vos enfants (ce qui peut être intéressant lors de ses études ou dès lors qu’il se lance sur le marché du travail).

Investir au bon endroit

Dans une société qui bouge, il est nécessaire de suivre les tendances et habitudes des individus. Des régions sont plus dynamiques que d’autres, et la demande de logement en location est différente en fonction des régions.
La loi Pinel, en plus de contribuer à une réduction des impôts, doit relancer le marché de la construction en incitant les particuliers à investir. En augmentant l’offre de logements neufs, sociaux ou intermédiaires, la demande de plus en plus importante de logements en location doit diminuer.
Si vous investissez, pensez donc à choisir des endroits où la demande est élevée. Vous vous sentirez impliquer dans ce plan de relance et vous aurez plus de chances d’avoir des locataires. Les grandes métropoles et villes où les loyers sont élevés sont favorables à l’investissement locatif. Dans le cadre de relance de la construction en septembre 2016, on distingue 4 zones où la demande locative est supérieure à l’offre : L'investissement locatif en inforgraphie

A qui déléguer ma gestion locative ?

Pas le temps de gérer vous-même la gestion de votre bien immobilier ? Des solutions existent afin que déléguiez votre gestion locative.
La gestion locative désigne toutes les actions mises en œuvre lorsque votre propriété possède un ou plusieurs locataires. Dans le cas, où vous devenez propriétaire au sein d’une copropriété, le recours à un cabinet peut s’avérer très utile dans la gestion locative de votre bien. Pour que la délégation soit effectuée, un mandat de gestion doit être signé entre les deux partis. Surveiller également les compétences et les expériences du syndic choisi. Un mauvais gestionnaire peut mettre la copropriété dans laquelle vous investissez en mauvaise situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *