Abri de jardin
Maison / Immobilier

Comment poser un abri de jardin ?

Vous ne savez plus où ranger vos outils de jardinage ? Votre tondeuse à gazon et votre scie circulaire encombrent votre garage et vous avez décidé de construire un abri de jardin pour y ranger tout votre matériel de bricolage ? La réalisation d’un tel projet ne s’improvise pas. Avant de procéder à la construction d’un abri de jardin en bois, vous allez devoir réfléchir au meilleur endroit où l’installer. Ce choix nécessite de prendre en compte un certain nombre de paramètres que nous vous détaillons dans cet article. Apprenez également comment réaliser des fondations solides pour assurer la stabilité de votre chalet de jardin en bois.

Où installer votre abri de jardin ?

Avant de procéder à la construction de votre cabane de jardin en bois, vous allez devoir déterminer où le monter. Selon le type de construction choisi, l’abri ne sera pas facilement déplaçable. Bien choisir le lieu de pose est donc essentiel. Pour déterminer le meilleur emplacement pour poser un chalet de jardin en bois, plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Nous les passons ici en revue afin de vous aiguiller dans votre choix.

L’usage de l’abri de jardin

Cet abri de jardin en bois est-il destiné à stocker vos outils de jardinage, votre débroussailleuse, votre taille-haie, votre mobilier de jardin, une tondeuse ou encore un barbecue ? Privilégiez un emplacement le plus proche possible de votre potager, à l’abri des regards indiscrets. Vous pourrez ainsi facilement accéder à vos outils de jardinage, aux graines et plantes ou tout autre équipement dont vous pourriez avoir besoin.

Va-t-il servir à amasser du bois de chauffage en prévision de l’hiver ou à ranger des vélos? Dans ce cas, choisissez de l’implanter au plus près de votre garage ou de votre habitation. En hiver, vous n’aurez pas envie de parcourir de longues distances pour aller chercher du bois à faire brûler dans la cheminée.

Comptez-vous en faire une pièce habitable ou semi-habitable, telle une chambre d’ami ? Si le chalet en bois est destiné à servir de pièce à vivre, mieux vaut ne pas le placer trop loin de votre habitation principale afin d’éviter des allers-retours. S’il est destiné à servir de chambre d’ami, l’éloignement par rapport à votre maison n’a pas trop d’importance. Des contraintes techniques telles que l’installation de l’électricité ou de l’eau peuvent dicter le choix du lieu d’implantation.

L’évaluation de l’état du terrain

Vous avez déjà une idée de l’endroit où vous aller poser votre abri de jardin ? Avant d’entamer votre projet, évaluez la stabilité du terrain. La qualité et la longévité de votre installation vont largement dépendre de ce paramètre. Attachez-vous également à la nature du sol. Est-il plutôt argileux ou sablonneux ? Son assise est-elle suffisamment solide pour recevoir votre construction ?

L’environnement autour de votre abri de jardin

Lors du choix de l’emplacement, réfléchissez à l’espace de circulation dont vous avez besoin autour du chalet de jardin et optez pour un lieu conforme à vos nécessités.

Si votre abri de jardin en bois comporte des fenêtres, veillez à l’orienter correctement pour qu’il bénéficie de la lumière naturelle. Il faut aussi que vous puissiez ouvrir ces fenêtres. Ne placez pas votre construction de jardin trop proche d’une haie ou d’un mur.

Si vous construisez un chalet de jardin en bois, laissez un minimum de 50 cm autour de celui-ci afin de laisser respirer le matériau.

Anticipez de futurs travaux. Votre chalet en bois va servir de pièce habitable ? Dans quelques années, vous aurez peut-être envie de l’agrandir en y ajoutant une terrasse. Veillez à choisir un emplacement qui vous permettra de réaliser ce type de transformation.

Evitez de choisir un emplacement trop proche de vos plantations. La végétation ne doit pas empiéter ou endommager votre abri de jardin. Des chutes de branches sur la toiture pourraient affaiblir la construction.

Les règles d’urbanisme en vigueur

Renseignez-vous auprès des autorités compétentes afin de vous assurer que vous possédez les droits nécessaires pour construire un chalet en bois à l’emplacement de votre choix. Consultez les arrêtés en vigueur dans votre commune. Ceux-ci mentionnent les règles d’implantation à respecter en fonction de limites séparatives. Des contraintes architecturales peuvent également être d’application.

La vérification et la préparation du sol

Le plus beau des projets d’abri de jardin peut rapidement virer au cauchemar si la base est mal choisie ou mal préparée. Un affaissement de terrain peut bloquer vos portes et fenêtres. Un problème d’humidité peut affecter la longévité de la structure. Prenez le temps de bien étudier le sol sur lequel vous allez poser votre abri de jardin. Voici les paramètres que vous devez vérifier :

Le dénivelé

Si le sol présente une déclivité, nivelez-le. Deux possibilités s’offrent à vous pour aplatir la surface : creuser ou u contraire surélever.

L’homogénéité

Vérifiez l’homogénéité du sol afin de prévenir tout risque d’affaissement par la suite. S’il ne l’est pas, comblez les irrégularités avec de la bonne terre.

La composition du sol

S’agit-il d’un sol drainant (en sable ou en pierre) ou laissant à peine passer l’eau (en argile) ? La composition du sol va directement affecter sa stabilité. Pour remédier aux problèmes d’humidité occasionnelle, une membrane en plastique placé sous la chape en béton sera suffisante. Si une accumulation d’eau est à craindre, prévoyez une pente ou un lit de gravier pour qu’elle puisse s’écouler sans abimer la structure de votre chalet de jardin en bois. Si le sol n’est pas assez drainant, incorporez du sable ou des pierres.

Le choix des fondations

La pose de fondation dépend de l’usage que vous souhaitez faire de votre abri. S’il s’agit d’une remise destinée à stocker vos outils de jardinage, votre matériel d’entretien et vos plantes ou graines, le confort attendu sera différent que si la bâtisse est destinée à servir de chambre. Pensez aussi au type de matériel que vous allez y stocker. Un tracteur ou une tondeuse à gazon nécessiteront des fondations plus résistantes qu’un taille-haie ou une scie circulaire.

Créer des fondations pour un grand abri de jardin

Votre abri possède des grandes dimensions. Différentes solutions s’offrent à vous pour lui assurer des bases solides et éviter ainsi tout risque de fissures ou d’affaissements. La plus classique est la fondation sur terre-plein avec une couche de béton coulé. Vous pouvez préparer ce béton vous-même ou l’acheter auprès d’une centrale à béton. Dans ce cas, veillez à ce que l’espace où doit être coulé le béton soit accessible par les engins de chantier.

Pour réaliser une chape de béton solide, d’importants travaux préparatoires sont nécessaires. Commencez par enlever l’herbe présente à l’endroit où vous envisager de faire couler le béton. Creusez si nécessaire pour que le sol soit plat et homogène. Coulez du béton dans le trou creusé puis réaliser un coffrage pour supporter le bord des fondations. La chape va en effet s’élever au-dessus du niveau du sol. Ces planches droites fixées verticalement vont contenir le béton. Le béton sera donc coulé jusqu’au bord supérieur du coffrage. L’assise optimale aura au minimum 15 cm de hauteur. Une fois le béton coulé, lissez la surface à l’aide d’une règle.

Si votre chalet de jardin en bois est destiné à accueillir du mobilier (bureau, chambre d’ami, …), réaliser un plancher isolant vous permettre d’embellir l’espace mais aussi de faire de sérieuses économies d’énergie. S’il est destiné à ranger vos outils de jardinage, vos plantes, sacs de terreaux, barbecue ou votre mobilier de jardin, vous pouvez le laisser tel quel. Dans un cas comme dans l’autre, patientez plusieurs jours, le temps que le béton soit bien sec.

Maintenant que les fondations sont terminées, il ne vous reste plus qu’à aborder la construction de l’abri de jardin.
Si vous souhaitez acheter des plantes et toutes sortes d’accessoires pour votre jardin, n’hésitez pas à venir consulter notre site http://www.plantes-et-jardins.com/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *